Test audio de mp3

Dans l’article précédent, nous avons vu comment le format mp3 encode le son pour qu’il prenne moins de place au détriment de la qualité. Je vous propose maintenant un petit test qui vous aidera à déterminer quelle qualité vous convient le mieux. Ecoutez les extraits de la chanson ci-dessous (Only Friend, de The Temperance Movement) et comparez-les entre eux ! La chanson était au départ au format .FLAC, un format non-destructeur qui est utilisé par les puristes de l’audio.

Attention : la qualité potentielle du son est surtout dépendante de vos écouteurs et haut-parleurs. Ce n’est donc pas forcément votre oreille qui n’entend pas de différences !

Continue reading

Les spécificités du mp3 (et autres formats)

Le mp3 est un format audio qui permet donc d’écouter des fichiers de son sur ordinateur. Il a été inventé en 1987 et est encore aujourd’hui le format le plus populaire.

Mais pourquoi est-il populaire s’il est tant âgé ?

Le format mp3 tente de limiter l’espace qu’il prend sur un disque dur en supprimant les ondes dépassant une certaine fréquence : au-delà de 20 kHz, et en-deçà de 20 Hertz. Passé ces fréquences, l’être humain est incapable d’entendre le son (il peut toutefois encore les ressentir, notamment les basses). On parle de compression destructrice, car nous y perdons des informations originales. Dans d’autres formats, le .flac par exemple (qui est souvent utilisé par les puristes du son), le son est compressé mais non détruit. A chaque fois qu’on lit le fichier, l’ordinateur le décompresse avant la lecture.

Continue reading

Combien de pratique dans la formation de médiamatique ?

Jeune blog oblige, je profite d’écrire des articles pour répondre aux questions que j’imagine me seront posées éventuellement. Ceci étant, j’écrirais volontiers sur un sujet de votre choix.

Est-ce que vous faites plutôt de la théorie ou de la pratique ?

Comme tout CFC, la médiamatique promet pas mal de pratique. Sur 3 jours par semaine dédiés à la formation, un seul d’entre eux est théorique (et encore, on fait des petits exercices). Les deux autres sont, toute la journée, de la pratique pure et dure : réalisation de flyers dans InDesign, de détournement d’affiches de cinéma avec nos têtes, etc. Chaque projet est prévu pour durer quelques semaines. Pour l’instant, le plus long projet était certainement la carte de voeux de la société eauservice, qui dura au final 2 mois entiers.

Côté théorie, les cours durent en moyenne 1 heure 30, sauf ceux de bureautique qui durent une après-midi entière. Des exercices (notamment dans l’utilisation de Photoshop, qui est censé être de la théorie pour la formation en 3 ans) sont donnés dans chaque branche.

Continue reading

Comment déterminer la qualité de la musique sur son ordinateur

Je suis aussi passionné par la musique, et par chance la médiamatique contient un module basé sur le son (ainsi que l’utilisation d’Audacity, sur lequel j’écrirais peut-être un jour).

J’ai des centaines de chansons qui prenaient énormèment d’espace sur mon disque dur. Et puis nous avons eu un cours sur les principes du son numérique. Depuis, j’ai réduit la taille de mes chansons de moitié tout en conservant la même qualité. Il existe deux principes de base qui font le gros du travail.

Continue reading

A qui s’adresse la médiamatique ?

Je parle de manière générale de la médiamatique dans la page qui lui est dédiée et je profite du blog pour entrer plus dans les détails.

Et, car je souhaite que la formation devienne plus populaire (entre autre afin de ne plus avoir besoin de la décrire en entier lorsque j’en parle à mes amis), j’essaie d’inciter le monde à considérer cette formation.

Si vous résidez en Suisse et que vous contemplez un CFC, lisez donc !

Continue reading