Réaliser une présentation parfaite [partie 1] : comprendre le but

Que dire des présentations ? Il semblerait que personne n’aime en faire, que personne n’aime les écouter, mais que personne n’ose rien dire. Pourtant, une présentation bien réalisée et engageante est un véritable plaisir ! Vous le verrez bien assez tôt, ce n’est pas si difficile.

Dans cette première partie, découvrons gentiment ce qu’est une présentation.

Mettons-nous d’accord : PowerPoint a incroyablement facilité les présentations, pour le meilleur comme pour le pire. Bien que ce soit un outil vraiment facile d’accès, il est malgré tout très utilisé des designers. Pour peu que l’on sait s’en servir, il fait à peu près tout ce qu’on veut. Mais avant d’ouvrir le programme, avant même les ordinateurs… c’est quoi une présentation ?

C’est pas à toi de nous dire ce qu’est une présentation ?

Bien sûr que je vais le dire ! Au final, pour faire simple, quels sont les buts d’une présentation ? Convaincre l’audience de son propos ! Et pour convaincre l’audience, en plus du message, on a tout intérêt à captiver leur attention, à leur faire vivre une véritable aventure. Vous-même, qui que vous soyez, en avez déjà fait l’expérience. Tenez, comparez ces deux messages exactement pareils :

50jeunesblanc 300x180 - Réaliser une présentation parfaite [partie 1] : comprendre le but50jeunesphoto 300x180 - Réaliser une présentation parfaite [partie 1] : comprendre le but

Lequel attire le plus votre regard, lequel préférez-vous, et surtout duquel vous souviendrez-vous ? Certainement du deuxième, car il est mis en scène : on ajoute une dimension humaine, le randonneur. On se projette dans la situation, on associe le message à l’image. Bref, tout ça pour montrer que la manière de communiquer son message est tout aussi importante que le message lui-même.

D’accord, mais comment je fais pour captiver l’audience ?

Le premier pas d’une présentation est de comprendre son audience – c’est ce qu’on fait tout le temps en design. Qui devra-t-être convaincu ? Des investisseurs potentiels, des étudiants d’uni, les directeurs de l’entreprise ? Ils ont tous des attentes différentes et le message sera conçu pour eux.

Cela vous permettra surtout de cibler votre présentation correctement. Je suis d’avis qu’une présentation courte en vaut bien deux longues : il est inutile de poursuivre son discours lorsque tout a été dit. Donc, mettez-vous dans la peau de votre audience et comprenez ce qu’elle recherche.

Pour la captiver, il faut comprendre ce qu’elle a envie d’entendre. Ce n’est pas de la flatterie pourtant ! Regardez : il est temps de présenter le bilan de l’année 2016 du club d’échecs de Savagnier. Tous les membres de l’association seront présents, ainsi que les membres du comité restreint. C’est une présentation brève et assez concrète : on y trouvera les dépenses, les rentrées d’argent, les acquisitions du club. Mais à qui le message est-il destiné ? Le comité restreint connait déjà ces chiffres, donc la présentation est faite pour les membres de l’association. Mais que cherchent-ils à savoir en regardant ces chiffres ? Pour avoir été membre d’une association, ma préoccupation était de savoir que ma cotisation était utilisée à bon escient.
Conclusion : la présentation du bilan est faite pour les membres soucieux de savoir que la trésorerie est bien gérée. Et pour leur montrer ça, il existe différentes manières. Rapidement, je pense à comparer les chiffres 2016 avec les chiffres de 2015 pour montrer que les dépenses sont normales, ou bien à indiquer quels sont les plans en 2017 pour combler un déficit potentiel. J’expliquerais aussi exactement à quoi le acquisitions serviront (remplacement de matériel cassé, promotion…). Tout ça m’est venu en quelques secondes ! Du moment qu’on sait qui est notre auditoire et pourquoi il l’est, tout devient clair.

C’est aussi simple que ça alors ?

En théorie oui, mais c’est en pratique que les choses basculent. Comprenez bien que pour le moment je ne parle que du but de la présentation, je n’ai pas du tout abordé le message et la manière de communiquer le message – on verra comment jouer sur les deux lors d’une présentation.

 

Première partie finie (pfiou) ! Je ne garantis pas que la deuxième soit aussi courte, mais jugez de vous-même en la lisant ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.