Les différents modes de couleur

Voici un petit article qui pourra servir de référence à l’avenir : une liste et explication des différents modes de couleurs existant à l’écran.

L’écran traite finalement les couleurs en mode RVB – Rouge, vert, bleu car c’est le fonctionnement de ses pixels. Mais pour créer des couleurs à l’écran (parmi des millions et des millions), il est possible de les rechercher de différentes manières. Nous y trouvons les modes :

  • RVB
  • CMJN
  • TSL
  • LAB
  • Héxadécimal
  • et je parlerais brièvement du profil ICC pour l’imprimante

Explication de chaque mode dans l’ordre ci-dessous :

Le mode RVB

C’est le mode que l’écran utilise dans ses pixels pour afficher les couleurs. On parle de synthèse additive, car le mélange des trois couleurs rouge, vert et bleu créé le blanc. Normalement, tout programme de dessin permet au moins le mode RVB.

Pour l’utiliser, on renseigne un nombre de 0 à 255 pour chacune des trois couleurs. Même les programmes les plus basiques proposent toutefois un nuancier permettant de sélectionner une couleur à la souris.

Attention, ce mode de couleur n’est que utilisable à l’écran ! Tout travail d’impression doit être effectué en mode CMJN, ci-dessous.

Le mode CMJN

C’est le mode qu’il faudra utiliser dès lors que l’on doit imprimer un document. On parle de synthèse soustractive, car le mélange des trois couleurs Cyan, magenta, jaune crée du noir… mais pas parfait, il est plutôt brun foncé. C’est pour cela qu’on ajoute de l’encre noir, afin de le rendre plus riche.

Le mauvais côté du mode est qu’il existe moins de teintes qu’en RVB, et que les couleurs sont plus ternes. Mais imprimer une image en mode RVB changera totalement les couleurs, et votre imprimé pourra donc être jeté. Il est donc primordial de passer en mode CMJN (la méthode est différente selon les programmes) avant de commencer à travailler.

Pour sélectionner une couleur CMJN, il faut renseigner la valeur des 4 couleurs en pourcentage, de 0 à 100 pour chaque couleur, tout simplement car l’imprimante imprime des points dans une grille, et votre valeur indique donc la taille du point.

Il convient, pour un maximum de bien régler son profil ICC, pour autant que le programme le permette. Plus d’informations en fin d’article.

Le mode LAB

C’est le mode de couleur par excellence. Il est normalement utilisable que l’on soit en RVB ou CMJN, car il retransmet exactement la même couleur.

En fait, il fonctionne en sélectionnant :

  • la luminosité, de 0 à 100%
  • un axe A allant du vert au rouge et de -127 à +127
  • un axe B allant du bleu au jaune et de -127 à +127

Sa manière de fonctionner permet donc de conserver exactement la même couleur entre l’écran et l’imprimante, et c’est pour cela qu’il est intéressant à utiliser, malgré sa méthode de former des couleurs peu intuitive. Personnellement, je l’utilise beaucoup pour la luminance de la couleur, afin de facilement la rendre plus sombre ou plus claire.

Le mode TSL

Il signifie Teinte, Saturation, Luminosité. C’est-à-dire que l’on va renseigner :

  • une teinte du spectre lumineux,
  • la présence de cette teinte, donc la saturation. Plus on augmente la saturation, plus la couleur est vive
  • et enfin la luminosité, donc la distance depuis le noir.

C’est un mode de couleur très utilisé dans la création d’encres, mais aussi dans la peinture numérique. Typiquement, on peut l’utiliser en même temps que le RVB ou CMJN.

L’héxadécimal

Il ne s’agit pas vraiment d’un mode, mais d’une manière de codifier le mode RVB. Vous avez peut-être déjà lu quelque chose comme #A2FF56 ? C’est une couleur en héxadécimal ! Simplement, on attribue à chaque couleur RVB un code à 2 chiffres allant de 0 à F, pour un total de 16 chiffres disponibles. 16*16 étant égal à 256, on retrouve bien le mode RVB allant de 0 à 255.

Alors pourquoi des lettres deviennent-elles des chiffres ? Eh bien, c’est une manière d’économiser l’espace. Dans le mode héxadécimal, qui est une base 16, on retrouve les chiffres de 0 à 9 plus encore 6 chiffres allant de A à F.

Le nombre onze, 11, utilise deux caractères. Le nombre onze représenté par A ne prend plus qu’un seul caractère.

Il est donc parfaitement égal aux valeurs RVB de 0 à 255. Ainsi, on peut représenter par exemple la couleur 90,200,102 par #5AC866 – autrement dit : Rouge 5A, Vert C8 et Bleu 66.

Il n’est pas nécessaire de savoir comment fonctionnent les couleurs hexadécimales. Ce mode est surtout pratique car il est plus facile de copier-coller 6 chiffres à la suite que 3 séries de nombres.

Les profils ICC

A cause de la technique d’une imprimante et des différences par rapport à un écran d’ordinateur, des standards de couleurs ont été introduits : ce sont les profils ICC. Il s’agit d’un petit fichier placé dans votre image qui sert de messager entre l’imprimante (ou le scanner) et l’écran. En utilisant le profil correct, les couleurs devraient normalement être retranscrites parfaitement lors de l’impression.

Comment déterminer votre profil ? Cela dépend de votre lieu de résidence. Il existe des profils pour le Japon, l’Europe et les Etats-Unis… cela dépendait d’abord des encres utilisées en imprimerie, différentes dans chaque zone. En Europe, je vous propose d’utiliser le profil PSO Coated V3 (Une fois sur la page, appuyez sur Ctrl+F et recherchez les termes). Après avoir recherché les différents profils par rapport à mon imprimante, j’en ai déduis que c’était le plus performant à ce jour (cela dépend des couleurs que le profil est capable de retranscrire) et il devrait être compatible avec toutes les imprimantes personnelles utilisant de l’encre Européenne.

Ce profil est prévu pour du papier couché, car en fait est considéré comme non-couché le papier journal. Il donne donc des couleurs plus vibrantes – parfait pour imprimer absolument tout ce que vous voulez, tant que vous pouvez vous permettre le coût (qui devient conséquent qu’à partir de plusieurs milliers de pages imprimées, d’où l’intérêt du PSO Uncoated).

Pour installer votre nouveau profil, Il vous suffit de faire un clic droit sur le fichier et de cliquer sur Installer. Il faut ensuite indiquer à votre programme de retouche d’image quel profil il doit utiliser par défaut. Dans les programmes de la suite Adobe, il suffit d’aller dans le menu Édition puis Couleurs… ensuite, cliquez sur « Plus d’options », ouvrez la liste de profils CMJN, faites « charger » et sélectionnez le nouveau profil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.