Skip links

Des mandats en atelier de médiamatique

Une chose que je trouve absolument géniale dans mes cours d’ateliers est que de temps à autres, des entreprises de différentes natures mandatent les élèves du CPLN pour un travail graphique : nouveau logo, flyer, carte d’anniversaire, etc. Encore mieux, les travaux en question sont souvent remis aux premières années. J’ai donc eu la chance de créer la carte de voeux de l’année 2016 pour la société eauservice dès le deuxième mois de ma formation (celle-ci est visible dans mon portfolio). Je trouve intéressant que l’on confie de tels travaux aux apprentis, surtout aux premières années qui ne maitrisent pas encore totalement les outils et les règles du design.

Et avec un nouveau mandat en ce moment, j’en profite pour en parler un peu mieux et, je l’espère, donner envie aux artistes parmi nous !

C’est quoi exactement ces mandats ?

Il suffit qu’une entreprise contacte les responsables de filière avec un travail relatif à la médiamatique. Le plus souvent : design de flyer, de logo, ou même pour les classes supérieures un travail photographique ou vidéo. Normalement, ceci reste gratuit pour l’entreprise. Cependant, aucun résultat n’est garanti. Il se peut que vous attendiez trois mois pour qu’on vous dise finalement que les apprentis n’ont rien trouvé.

Les clauses du mandat cependant ne sont pas de mon ressort. Je vous invite à contacter les responsables de filière si vous êtes intéressé par l’offre. Et pourquoi pas, dites-leur que vous en avez entendu parler par moi !

Et pour les apprentis, ça donne quoi ?

Les mandats que l’on reçoit sont presque comme des exercices pratiques. Je dis « presque » car, client oblige, nos enseignants nous poussent toujours à chercher plus loin, à creuser dans notre imagination pour comprendre la problématique imposée et créer un résultat. La grande différence entre un travail pratique et un mandat sont, finalement, les contraintes imposées par le client. Personnellement, je trouve que s’imposer des contraintes est la meilleure manière d’apprendre. Prenons par exemple un des mandats que ma classe effectue en ce moment : la conception d’un nouveau flyer pour un salon d’esthétique (disponible dans mon portfolio).

Les contraintes imposées par le client étaient de : représenter une certaine liste de prix selon un modèle donné (donc pouvoir faire rentrer tous les prix dans chaque page du flyer), inclure le logo sur la couverture, et s’éloigner du prototype fourni qu’elle n’aimait pas (malheureusement sans plus de détail). Dans un exercice pratique, nous aurions certainement plus de libertés.

En somme, je trouve que les mandats sont une pratique excellente pour les apprentis. Ils nous permettent de repousser les limites de ce qu’on connaît et développent le sens créatif et technique. Si vous hésitiez à faire un CFC de médiamaticien en école car vous n’étiez pas sûr de faire de la pratique, je vous assure que vous serez comblé !

Leave a comment

Name

Website

Comment