La médiamatique dans les listes d’apprentissages

Nous le savons tous, la médiamatique n’est pas l’apprentissage le plus connu et le plus demandé par les entreprises. Beaucoup de groupes d’intérêts tentent de faire connaître la profession, et moi-même essaie de rejoindre ce but.

Cet article est destiné aux futurs apprentis qui cherchent encore leur vocation et il traitera des places d’apprentissages existantes pour la médiamatique.

Plus exactement ?

Je ne connaissais pas très bien la médiamatique avant de commencer, et j’avais encore plein de petites questions qui, mises ensemble, me rendaient incertain de ma décision. Je pense ne pas être le seul, donc cet article est le premier de, je l’espère, une longue série qui parle des aspects moins publiés de la formation. Aujourd’hui : faut-il vraiment trouver une place en entreprise (formation en dual), et y en a-t-il beaucoup ?

Je suis obligé de citer l’excellent site Orientation.ch, qui contient notamment une liste des places d’apprentissage disponibles en 2016. Ce site détient aussi une page renseignant assez bien (mais que trop peu à mon goût) ce qu’est le métier de médiamaticien.

Mais revenons-en à nos places d’apprentissage. En 2016 pour la médiamatique, rien de nouveau pour les cantons romands :

  • 6 places à Sion (VS) chez Swisscom
  • 1 place à la commune de Lausanne (VD)
  • 1 place chez Swisscom à Lausanne (VD)
  • 2 places chez Swisscom à Carouge (GE)

Dans les cantons mixtes, on ne voit que la ville de Berne : 2 places chez BiCT AG et 8 places à la Computerschule de Berne.

Cette liste est officielle et tenue à jour régulièrement : il se peut donc que des places ailleurs (à Neuchâtel par exemple) s’ouvrent. Je dois noter que je n’avais pas vu les places chez Swisscom l’année dernière, je pense donc qu’ils viennent de terminer les contrats de plusieurs médiamaticiens et cherchent à renouveler l’effectif.

Si vous cherchez un apprentissage en place duale depuis cette liste, je vous conseille de vous y prendre dès maintenant (janvier) ! Les places partent vite et la liste n’est mise à jour que lorsque l’entreprise contacte le site.

Mais ça vaut le coup de faire la formation en entreprise ?

Une définition d’abord : un apprentissage réalisé en entreprise est une formation duale. L’apprenti travaille 3 à 4 jours par semaine chez son employeur, et les 1 ou 2 derniers jours à l’école.

En dual, le CFC de médiamaticien ne s’acquiert qu’en 4 ans. Et puis encore faut-il trouver une place proche des écoles romandes à Neuchâtel ou Ste-Croix (bon, il est plus facile de prendre le train depuis Lausanne pour aller à Sion ou à Carouge que depuis Neuchâtel !).

Côté salaires… en école, il n’y a pas de salaires. Il y a même de petits frais d’écolage (environ 500 francs pour les livres de première année, et je crois ~200 francs de frais annuellement). La médiamatique n’étant pas assez représentée dans les formations duales pour faire une moyenne de salaire, il est difficile de trouver des sources. Le canton de Vaud indique une moyenne de 500 francs pour la première année (pdf) mais ceci est juste une indication et non pas la règle. Le site apprentis.ch cite entre 500 et 630 francs pour la première année.

Rassurez-vous, c’est vite regagné : selon ICT Médiamatique (anciennement Arome, un nom que je préférais) – l’association romande des médiamaticiens – un médiamaticien ayant fini ses études gagne d’abord en moyenne 4110 puis 5200 francs 2 et demi ans plus tard. Ces chiffres datant de 2016, on imagine avec l’inflation que le salaire approche plutôt les 4500 et 5500 francs.

Ce n’est pas une garantie d’être engagé dans une entreprise, mais vous trouverez normalement toujours de la place dans les écoles.

Et enfin, il faut savoir qu’une formation duale spécialisera plus l’apprenti. Je fais la formation en école, et nous touchons à tout : programmes de mise en page, Microsoft Office, retouche d’image, création de logo, marketing, communication, son, programmes de retouche audio, gestion d’entreprise, droit d’entreprise pour n’en citer qu’une partie. En entreprise, il est tout à fait concevable que vous ne travailliez aucunement dans la gestion d’entreprise et la comptabilité si vous êtes affecté comme designer. Vous n’aurez pas assez de cours pour tout couvrir en 4 ans.

Tu recommandes quelle formation alors ?

Je n’oserais pas en recommander une plus que l’autre, mais j’apprécie ma formation en école. J’apprends mieux en faisant de la pratique que de la théorie, et nous avons 2 jours entiers de pratique par semaine : on s’installe à un poste, l’enseignant donne des consignes sur un projet à réaliser (flyer, logo, maquette de site…) et on à une demi-journée entière pour y travailler (généralement les projets prennent plusieurs sessions de pratique avant d’être terminés). J’imagine ne pas être le seul à préférer la pratique, donc si vous êtes pareil ne refusez pas tout de suite la formation en école.

On espère que dans un avenir proche la médiamatique soit plus présente sur les listes des places d’apprentissages mais d’ici là, nous avons heureusement des écoles de très bonne qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.