Les bases de l’impression (partie 1) : le format de papier international

Voici un sujet qui devrait intéresser les apprentis autant que les consommateurs de papier (sans vouloir faire de généralisations, je pense que nous sommes tous concernés). Nous voici au rayon papeterie, fin prêt à acheter du papier pour son imprimante (qui sera le sujet d’un autre article) lorsque le doute nous prend : quelle taille ? A4 ou A3 ? Que veut dire le poids ? Papier recyclé ou couché ? Ca veut dire quoi couché ?

La médiamatique pose les bases de l’impression professionnelle, et je me ferais une joie d’expliquer tous ces concepts ! Aujourd’hui : le format international.

Je pense que l’on connait tous le papier au format A4. C’est celui qui est le plus couramment utilisé : à l’école, dans nos imprimantes, au bureau, etc. Mais ce qui est moins connu, c’est pourquoi il s’appelle A4. En fait, le concept de ce format (appelé format international) a été découvert par un ingénieur allemand dans les années 50. Il est parti d’une feuille A0 qui mesurait exactement 1 mètre carré. Son but était de créer un format qui conserverait les même proportions qu’importe le nombre de fois qu’on le plie en deux. Le seul nombre permettant de conserver les proportions était la racine carrée de 2. En divisant le côté le plus long par la racine de 2, on trouve le côté inférieur. Il obtint donc le tableau suivant :

Format Taille en mm
A0 841 x 1’189
A1 594 x 841
A2 420 x 594
A3  297 x 420
A4  210 x 297
A5  148 x 210

Et effectivement, 1'189/\sqrt{2} = 841 dans le cas du format A0.

Pour passer du format A3 à A4, il suffit de prendre la valeur la plus élevée (420 mm), de la diviser par deux, de conserver le côté court, et on obtient une feuille A4 ! D’où le nom : on a plié une feuille A0 4 fois (ce qui donnerait un total de 16 couches, car 2^4 = 16).

2000px A size illustration.svg - Les bases de l'impression (partie 1) : le format de papier internationalUn schéma des proportions du format A. Source: Wikipedia

Lorsque vous devez envoyer une lettre par la poste, avez-vous déjà froncé les sourcils lorsque vous avez remarqué ne pas avoir acheté les bonnes enveloppes ? Elles suivent en fait le même principe que le format A: les enveloppes sont déclinées en lettres (B et C), et en numéros (de 0 à 8). Ce numéro indique la feuille qui y rentre. Donc, une enveloppe C4 accueille sans problème une feuille A4 non-pliée. Quelques petites spécificités cependant :

  • Le format B est plus grand de plusieurs centimètres sur chaque côtés que la feuille A lui correspondant. Plus exactement, une enveloppe B4 mesure 250 x 353 mm (comparé à une A4 de 210 x 297 mm). Ainsi, il débordera 2 centimètres en haut et en bas de sa feuille, et 2,8 centimètres à gauche et à droite. Ce format est donc adapté à envoyer des documents épais, comme par exemple un contrat ou une ébauche de manuscrit.
  • Le format C4 mesure 229 x 324 mm. Notre feuille A4 n’a donc que 2 millimètres d’espace en trop sur chaque côté, parfait pour envoyer une page ou deux.

Bien sûr, il vaut mieux acheter des enveloppes C5 moins chères à l’achat et plier sa feuille A4 en deux… voire même une enveloppe C6, mais plier sa feuille en quatre commence à faire beaucoup.

Soit ça, soit utiliser le format d’enveloppe DL : sa taille est calculée pour y faire rentrer une feuille A4 pliée en trois parts égales. C’est un format très répandu, mais on y rentre difficilement plus de 3 feuilles.

 

Maintenant que vous connaissez les différents formats de papier, je vous propose dans le prochain article de comprendre comment est calculé le poids du papier et pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.