Skip links

Les spécificités du mp3 (et autres formats)

Le mp3 est un format audio qui permet donc d’écouter des fichiers de son sur ordinateur. Il a été inventé en 1987 et est encore aujourd’hui le format le plus populaire.

Mais pourquoi est-il populaire s’il est tant âgé ?

Le format mp3 tente de limiter l’espace qu’il prend sur un disque dur en supprimant les ondes dépassant une certaine fréquence : au-delà de 20 kHz, et en-deçà de 20 Hertz. Passé ces fréquences, l’être humain est incapable d’entendre le son (il peut toutefois encore les ressentir, notamment les basses). On parle de compression destructrice, car nous y perdons des informations originales. Dans d’autres formats, le .flac par exemple (qui est souvent utilisé par les puristes du son), le son est compressé mais non détruit. A chaque fois qu’on lit le fichier, l’ordinateur le décompresse avant la lecture.

Mais ce n’est pas le seul outil dont dispose le mp3. Il permet, comme d’autres, d’utiliser les paramètres suivants pour récupérer encore plus d’espace en évitant de sacrifier la qualité… en théorie, bien entendu.

  • Le variable bitrate permettra de baisser la précision de l’échantillonnage à certains moments de la bande sonore. En effet, les sons moins complexes (une onde sinusoïdale par exemple) ne nécessitent pas de s’approcher de sa fréquence à la cinquième décimale.
  • Le joint stereo. Les hauts-parleurs sont vendus par paire car le son est souvent divisé en deux canaux : un gauche et un droite, qui transmettent des informations différentes. Dans la musique rock par exemple, les paroles et la batterie sont souvent mises à droites et la guitare et la basse à gauche. Cela rend le son plus riche et enveloppant. 2 bandes veut dire 2 fois plus d’espace utilisé ! La technique du joint stereo permet donc, lorsque les deux bandes sont suffisamment similaires, de les joindre en une seule et d’économiser un peu plus d’espace.
  • Le principe du masque est généralement utilisé par défaut par le codec mp3. Si dans une fanfare de trompette un triangle solitaire frappe une note, personne ne l’entendra car le niveau sonore environnant est trop élevé. Le masquage permet donc de simplement supprimer les fréquences aux décibels trop faibles lorsque des sons aux décibels bien plus élevées sont présents.

La qualité est techniquement affectée par ces filtres. Cependant, il n’est pas dit qu’elle soit ressentie ! Pour savoir quelle qualité audio vous convient le mieux, je vous propose de suivre ce lien qui vous amènera à mon test d’audio.

Leave a comment

Name

Website

Comment